Amitié et partage entre enfants de Conflans/Andrésy et Tessaoua

L’AJCT a été sollicitée, fin 2017, par un responsable du catéchisme à Andrésy et une responsable à Conflans afin que nous venions présenter les actions de l’association à deux groupes d’enfants de 8-9 ans. Cette intervention entrait dans le cadre d’un projet d’amitié et de partage au moment de Noël.

Nous avons donc rencontré ces groupes d’une trentaine d’enfants encadrés par plusieurs adultes et nous avons présenté Tessaoua avec le support de grandes photos et d’objets (sur l’accès à l’eau, l’hygiène, l’agriculture, la sécurité alimentaire, mais en axant davantage sur le thème de la scolarisation des enfants). Enfants et adultes ont été particulièrement attentifs et intéressés, posant de nombreuses questions. Ils ont été particulièrement interpellés par les conditions matérielles si différentes entre ici et là-bas, conditions souvent précaires auxquelles les enfants doivent faire face au quotidien à l’école, ce qui ne semble pourtant pas entamer leur motivation à apprendre.

Groupe de Conflans
Groupe d’Andrésy

A l’issue de ces interventions, les groupes ont décidé de collecter des fournitures scolaires pour les enfants de Tessaoua, notamment du matériel pour dessiner peu disponible là-bas, dans l’optique également de faciliter un échange de dessins avec eux. Nous les avons mis en relation par l’intermédiaire de notre coordinateur sur place, Bachir, avec deux classes de CM. Des photos ont été échangées des deux côtés.

Classe de CM1 de Tessaoua
Autre Classe de CM1

Les familles des enfants des groupes Conflans et d’Andrésy ont montré une grande générosité au niveau de la collecte de fournitures. Une première partie du matériel a été apportée par notre trésorier adjoint, Aboubacar, lors de sa mission cet été à Tessaoua. La seconde partie a été ramenée par la mission de cinq Nigériens de Tessaoua venus pour la fête des 20 ans de l’AJCT en octobre 2018 à Conflans.

Fournitures collectées

Dessins et courriers échangés

On voit sur les photos, lors de la distribution, la joie des enfants recevant ce matériel si rare dans les écoles.

Distributions des fournitures dans les classes

A chaque étape de ce projet, la communication et les échanges ont été rendus possibles grâce à l’action de notre coordinateur Bachir qui a utilisé son ordinateur portable pour montrer des photos, des dessins scannés aux enfants des classes de Tessaoua et a pu faire des envois en retour à destination des enfants d’ici.

Enfants autour de l’ordinateur portable de Bachir

Devant le grand intérêt suscité par cet échange autant ici que là-bas, nous renouvelons le projet cette année avec de nouveaux groupes, tout aussi curieux et intéressés par la découverte de l’autre et manifestant la même générosité. La collecte de fournitures est déjà prête à être apportée par la mission de juin prochain.

Nous sommes satisfaits de constater que cette action a permis de sensibiliser des enfants et des adultes à un autre mode de vie et aussi aux difficultés que rencontrent les Nigériens dans les domaines vitaux que sont l’accès à l’eau potable, l’hygiène, la sécurité alimentaire, l’éducation… Nous regrettons cependant de ne pas pouvoir pour le moment développer des correspondances plus importantes, plus personnalisées car les communications par courrier postal sont difficiles avec le Niger et l’accès à l’informatique très limité à Tessaoua et inexistant dans les écoles.