L’importance des banques céréalières

La mise en place progressive des banques céréalières permet de lutter efficacement contre la faim (notamment pendant la période de soudure entre deux récoltes) et de limiter l’exode des populations villageoises vers les centres urbains.

Elle permet, par un accompagnement suivi, d’impliquer concrètement la population dans le dispositif (les villageois participent à la construction des magasins de stockage, au transport des céréales, et surtout, les représentants qu’ils ont choisis font partie des comités de gestion).
A cette occasion, une formation sur les techniques de gestion des biens collectifs et sur la vie associative est dispensée.

C’est dire l’importance, tant sur le court terme que sur le long terme, de ces banques céréalières.