Culture, Artisanat et Sport

Culture

Le manuscrit d’un livre, écrit par un auteur de Tessaoua a été pris en charge par une équipe de l’AJCT à Conflans et conduit avec l’auteur jusqu’à sa publication (grâce au soutien financier du Conseil Général des Yvelines) et à sa promotion tant au Niger qu’en France. Les illustrations ont été réalisées par des enfants des écoles de Tessaoua. L’AJCT, consciente que ces échanges sont essentiels pour une bonne compréhension mutuelle des deux cultures, continue à travailler dans ce sens et d’autres publications sont prévues ou en cours.
Le premier ouvrage, La vie à Digui, est disponible à la vente dans les différentes manifestations auxquelles nous participons, au prix de 8€. Et nous proposons des animations autour du livre, à la demande.

Un second ouvrage (un recueil de poèmes, Le tisserin) a fait l’objet d’une petite sélection de poèmes, publiés en une plaquette qui est distribuée gratuitement lors des manifestations auxquelles nous participons, et l’ensemble du recueil est édité sur internet.

La MJC de Tessaoua, comme les écoles, les collèges et le lycée, a reçu des livres, grâce aux containers envoyés en 2008 et en 2011. Elle est très active. Elle participe, entre autres, aux réalisations artisanales et à la sensibilisation au projet « hygiène et assainissement » mené par le SIAAP. Elle bénéficie du soutien actif de la MJC de Conflans.

Les forgerons de Tessaoua
© AJCT

Artisanat

De nombreuses activités artisanales sont menées à Tessaoua. L’AJCT, secondée sur ce sujet à Tessaoua par l’AJTC, tente de coordonner certaines d’entre elles (comme la coopérative ADATCE, Aide au Développement de l’Artisanat de Tessaoua par le Commerce Equitable), notamment dans le domaine de la couture et de la maroquinerie. Des expositions-ventes ont lieu à Conflans et dans les environs.

Sport

En 1999, l’AJCT a participé à un projet sportif « le grand relais de l’amitié ». Un groupe de plusieurs dizaines de Conflanais est allé au Niger pour faire une course de relais de NIAMEY à TESSAOUA. Sur place, les Nigériens, adultes, scolaires, ont apporté leur soutien et se sont beaucoup intéressés à l’évènement, qui a été un moment fort.

  • Des clubs conflanais (USC Football et Volley) ont donné du petit matériel sportif qui a été expédié aux clubs de TESSAOUA.
  • L’AJCT a financé un projet de construction de latrines pour équiper le stade de TESSAOUA.
  • Un bel exemple d’activité franco-nigérienne s’est illustré lors de la mission 2010 des Conflanais à Tessaoua. Le club de pétanque de Tessaoua, présidé par un membre du RAIL et dont le président d’honneur était le Préfet du Canton de Tessaoua de l’époque avait organisé un tournoi comprenant des équipes nigériennes et deux équipes franco-nigériennes. Les parties et les remises de prix furent l’occasion de beaux échanges qui mettaient en œuvre concrètement un des objectif initiaux de l’AJCT : « Favoriser l’amitié et les échanges entre les citoyens des deux villes, leurs associations et leurs représentants ».

Pour en savoir plus sur « Culture, Artisanat et Sport »,
voici nos articles disponibles :