Du manuscrit à la publication… et au-delà

Auteur : Claude (Conflans).

Cette histoire est exemplaire d’échanges culturels entre les populations de Tessaoua et de Conflans.

panneau d'affichage
© AJCT

Il était une fois un manuscrit, un vrai manuscrit, texte écrit à la main sur des feuilles volantes prises dans un cahier d’écolier au papier quadrillé. L’auteur de ce manuscrit, Seydou Abdou Bako, le remet un beau jour à un membre de l’AJCT en mission à Tessaoua. Quelle magnifique confiance fait-il là, se séparant du seul exemplaire de son ouvrage, et espérant par là qu’il sera lu un jour par des lecteurs européens avides de mieux connaître la culture nigérienne.

illustration
© AJCT

Dans les mois qui ont suivi cette démarche, une petite équipe de l’AJCT que ce projet intéressait, s’est mis au service de ce manuscrit à la fois simple et ambitieux : saisie du texte sur ordinateur, nombreux échanges avec l’auteur pour rendre ce texte publiable (par exemple ajout de notes de bas de page pour éclairer un lexique parfois inconnu d’un lecteur français, de dessins réalisés par des enfants de Tessaoua pour illustrer certaines scènes de La vie à Digui, village d’Afrique, relectures successives, avant-propos par l’auteur, préface de l’AJCT, etc.), recherche d’un financement pour l’édition (ce fut finalement le Conseil Regional d’Ile de France qui subventionna le projet), d’un imprimeur (le lycée professionnel Claude Garamont de Colombes)…

illustration
© AJCT

Ce fut un travail de longue haleine, enrichissant pour tous. Le premier livre d’un auteur de Tessaoua avait vu le jour. Depuis, il est en vente à l’AJCT, mais aussi dans une librairie de Niamey où une dynamique libraire nigérienne a organisé des animations avec l’auteur dans le cadre de « La caravane des livres » dans plusieurs villes du Niger. Des lectures ont été organisées par l’AJCT (Dix ans de l’association, Association Inter Loisirs de Conflans, Association Colibri de Carrières sur Seine…). Et un lancement officiel du livre a été réalisé à la MJC de Tessaoua lors d’une mission conflanaise, en présence d’un grand nombre de personnalités de Tessaoua et de la radio locale.

Depuis cette première publication, d’autres ouvrages ont vu le jour. Un recueil de poèmes, Le tisserin, est disponible sous forme numérique sur le site de l’AJCT, et une sélection de poèmes de ce recueil est présentée sur une plaquette distribuée dans les différentes manifestations auxquelles l’AJCT participe.

Le premier ouvrage, La vie à Digui, est disponible à la vente dans les différentes manifestations auxquelles nous participons, au prix de 8€. Et nous proposons des animations autour du livre, à la demande.