Les 20 ans de la Coopération Décentralisée Conflans-Tessaoua

On s’était dit rendez-vous dans dix ans… eh oui, il y a dix ans une belle fête avait réuni plusieurs dizaines de personnes pour fêter les dix ans de l’AJCT. Depuis dix ans, les échanges entre les villes jumelles Conflans et Tessaoua se sont encore multipliés, ont vu nombre de réalisations à Tessaoua et d’activités à Conflans, grâce à l’ensemble des partenaires de l’AJCT. Cela nous a motivés pour célébrer dignement nos vingt ans, avec nos amis nigériens conviés tout spécialement à Conflans pour l’occasion.

 Si les premiers jours du séjour des représentants de Tessaoua ont surtout été consacrés au travail sur les dossiers en cours, le jeudi 11 octobre a été festif. 

Autour des membres du CA de l’AJCT, le maire de Tessaoua, le coordinateur de la Coopération Décentralisée, deux lycéens de Tessaoua, et, arrivé pour les rejoindre en cette soirée de fête, le Chef de Canton.

La mairie de Conflans a mis à notre disposition la belle salle Bouyssel dans le Parc du Prieuré. Et Monsieur le Maire de Conflans en personne, Laurent Brosse, a prononcé, après le Président de l’AJCT, Pierre Ghestem, le Maire de Tessaoua, Aboubacar Sitou, et le Chef de Canton un discours auquel nous avons été sensibles parce qu’il mettait en valeur le travail des bénévoles de l’AJCT. Ces discours ont introduit officiellement la soirée.

N’oublions pas l’accompagnement musical de nos amis de Cosmoporythmes, qui ont rythmé la soirée.

Après les discours, un petit rappel historique a été fait. Il aurait été tout naturel qu’Aboubacar Issoufou, co-fondateur de l’AJCT, et seul Nigérien de l’association pendant ces vingt premières années, prenne à ce moment la parole. Cela n’a pas été possible, et c’était une grande tristesse pour nous, parce qu’Aboubacar était à cette date dans un état de santé très critique, suite à une forme très grave de paludisme, contractée lors de la mission qu’il avait effectuée à Tessaoua en septembre. Eric Villaudière, le second co-fondateur l’a remplacé au pied levé, relayé par le Coordinateur de la Coopération Décentralisée à Tessaoua, Bachir Habou.

Puis la parole a été donnée à chaque membre du CA de l’AJCT, pour présenter, avec le support d’un diaporama préparé par Jean Delaunay tout ce qui a été réalisé par la Coopération Décentralisée au cours des vingt ans écoulés. Tous les domaines de nos actions ont été tour à tour évoqués.

Durant toute cette soirée, chacun a pu contempler des photos de nos réalisations à Tessaoua, des dessins d’enfants ayant participé à des échanges entre Conflans, Andrésy et Tessaoua, et surtout le magnifique patchwork réalisé dans les tout débuts de la coopération, par environ 500 femmes (et quelques hommes) de Conflans et de Tessaoua, sans doute le plus beau symbole de l’amitié entre nos deux villes. 

Le lundi 15 octobre fut un beau prolongement de la fête de nos 20 ans : en effet, Michel Faure, un des pionniers de la Coopération Décentralisée Conflans-Tessaoua recevait de la main de l’Ambassadeur du Niger à Paris la médaille de l’Ordre National du Mérite du Niger. Une reconnaissance d’un long travail de qualité au service de la population de Tessaoua, sur deux décennies.

Pour découvrir plus de photos de cette fête, visionnez cet album photos en ligne.

Claude Robert, pour le CA de l’AJCT

décembre 2018